Ma vision de l'hypnose

L'hypnose est un instrument parmi d'autres qui permet de déprogrammer l'imagination négative en imagination positive.

Comme le disait Emile Coué :
« Ce n'est pas la volonté qui nous fait agir, mais notre imagination ».

De même, Coué disait à ses patients :
« Apprenez à vous guérir. Vous le pouvez. Je n'ai jamais guéri personne. Ce pouvoir est en vous. Faites-en le serviteur de votre bien-être mental et physique. Il sera présent ; il vous guérira. Vous serez heureux ».

Ce qui fait que l'imagination, qu'elle soit négative ou positive, c'est elle qui a le pouvoir sur la volonté. Donc l'hypnose va travailler sur l'imagination.

La pratique de la nouvelle hypnose fait tous les jours la preuve que nous avons en nous des ressources ignorées. (Jean Godin, La nouvelle hypnose, page 230, Edition Albin Michel)

Probablement, beaucoup de gens continuent à être dans une croyance que c'est impossible d'aller retrouver leurs ressources cachées. Grâce à l'hypnose, c'est possible. Tant que vous ne l'aurez pas encore vérifié par vous-mêmes, vous ne pouvez pas le savoir.

Milton Erickson (1901-1980), psychiatre américain, est à l'origine de la nouvelle hypnose. Il a découvert que l'hypnose pouvait être autre chose que les hypnotiseurs de cette époque croyaient. 

Nous sommes tous hypnotisables. Tout dépend du pouvoir de savoir imaginer. Tout le monde peut avoir plus ou moins d'imagination, donc tout le monde peut plus ou moins être hypnotisé, mais à divers stades et par différentes techniques.

L'hypnose n'est pas un sommeil, c'est un état de veille et de conscience élargie. Si l'hypnotisé était inconscient, il ne pourrait donc pas entendre les suggestions de l'hypnotiseur et les suggestions seraient sans effet. L'hypnose peut faire partie des outils qui nous permettent d'aller vers une nouvelle connaissance de soi.